Poser une question
SAMEDI 30 SEPTEMBRE - NANCY – 14H30 A 17H30 – LA REINCARNATION SELON LE SPIRITISME – HOTEL IBIS – QUAI SAINTE CATHERINE – 42 AVENUE DU XX CORPS / SAMEDI 30 SEPTEMBRE - BELFORT – 14H30 A 17H30 – LA MORT DEMYSTIFIEE : LE LIVRE DES ESPRITS D’ALLAN KARDEC – MAISON DU PEUPLE – PLACE DE LA RESISTANCE / SAMEDI 30 SEPTEMBRE – PARIS 5ième – 14H00 A 16H00 – LEON DENIS, L’APOTRE DU SPIRITISME – 16H00 A 18H00 – SOMMES NOUS TOUS MEDIUMS ? – MAISON DES MINES – 270 RUE SAINT JACQUES – RER B LUXEMBOURG OU PORT ROYAL / SAMEDI 30 SEPTEMBRE - BEZIERS – 15H00 A 18H00 – NDE : PORTE OUVERTE VERS L’AU-DELA – HOTEL IBIS MEDITERRANEE – AVENUE DU VIGUIER / SAMEDI 30 SEPTEMBRE - LYON 8ieme - 14H30 A 18H30 – FAUT-IL CROIRE AUX FANTOMES ? - HOTEL B&B - 9 RUE ANTOINE LUMIERE - METRO D MONPLAISIR LUMIERE /
Consulter les réponses

Choisir une période

Choisir un thème:

Vous êtes dans le thème

Faire une recherche

poser une question dans cette rubrique

 

 

Guides Protection

  Date  

Sujet

Choisissez un titre de question pour découvrir son contenu.
22758 2017-05-13   22757 colombe
Auteur :   stephane
Question :  

bonsoir colombe,
je vais essayer d'tre le plus clair possible,il est vident que les mots que je pourrais employer n'auront jamais la rsonnance du ressentis que procure mes rencontres nocturnes avec l'esprit de ma guide,j'ai bien conscience d'avoir le privilge de pouvoir vivre de faon veill mes contactes avec elle,le fait de parler de frustration au rveil est relle,cela s'impose moi mais je pense qu'aprs des dcorporations de ce genres,il m'est vident que le rveil la chair est un peu difficile,j'ai vcus dans ma vie des experiences spirituelles,je vis avec une pathologie qui mets mon psychisme l'preuve,j'ai de part cette maladie acquis une grande sensibilit et aussi une fragilit,j'ai beaucoup d'empathie pour les personnes et depuis que j'ai ce contact avec ma guide de faon lucide,mon existence prit une autre tournure,j'ai depuis une perception completement diffrente,j'ai commenc mes 18 ans m'interresser aux oeuvres d'allan kardec et bien videmment au spiritisme,faisons simple,aujourd'hui beaucoup de choses me paraissent sans relle importance,les choses sur lesquelles des gens s'arrtent n'ont plus lieux d'tre pour moi,je ne dis pas qu'ils font mal,je dis juste que mes priorits ont changes.
aujourd'hui ma pathologie est devenues une force positive pour moi car elle est comprise et accepter,j'apporte donc mon soutien auwx familles et aux patients en debut de leurs pathologie ,mon apport ce sujet et je le constate au vue des retours des personnes qui j'apporte mon experience est pour certains salutaire et c'est tant mieux,j'incorpore donc des groupes en rapport avec ma maladie,je resterais malade et fragile,ca je le sais,mais cette fragilit est en lien avec ma vie incarne alors je reste prudent.
ces sentiments qui ressortent de mes contacts avec ma guide,sont des sentiments d'amour pour mon prochain,de tolrance,de rflexion,d'instruction et surtout d'humilit.
je n'ai pas toujours tais ainsi,j'ai grandis de part mon experience dans cette vie,j'ai vraiment compris les raisons d'une incarnation dans la chair,je ne suis pas parfait,je suis comme tout le monde,j'ai des dfauts,mais je l'accepte ,tout cela fait partit de mon entit,le principal est de s'accepter tel que l'on est et de ne pas vouloir ressembler tel ou tel personnes,il faut vivre son incarnation de la meilleure des faons possible,cela implique qu'il faut apprendre se connaitre et donc de plonger au confins de notre esprit.
je n'ai jamais tent de raliser ces rves lucides de faon provoqu,cela se produit naturellement pendant ma decorporation nocturne,il faut dire aussi,et ca aide srement que je m'adresse souvent mon guide avant de m'endormir,je l'appelle de mes voeux et je parle avec^^.
j'ai aussi appris beaucoup en matire de cette philosophie qu'est le spiritisme,au dbut j'tais trs attir par l'experience de la communication,je voulais toucher du doigt "les esprits",cela peut se faire bien evidemment,mais comme il est souvent rpet ,il convient de le raliser dans une structure adapte avec des personnes qui auront l'experiences et le recul necessaire au bon droulement de cette sance.
aujourd'hui je ne cherche plus l'experimentation,je suis plus l 'coute de ce qu'apporte la philosophie spirite et galement la lecture des precurseurs en la matire,j'essaye d'adapter une morale avec une dimension plus humaine.
je souhaite tous et de tout coeur de vivre l'intensit de mes rencontres avec mon guide,j'ai dj tais sur une autre sphre,avec des tres que je ne connaissais pas d'apparence mais avec qui je sentais quand mme une forte connexion,je savais au fond de moi que j'tais avec eux pour apprendre,quoi je ne sais pas mais j'tais l pour m'instruire,j'ai mme eus la chance de me retrouver devant le fameux "tunnel" o ma guide m'est apparut mes cts,elle m'a prit la main et mon rve s'est arrt et je me suis rveill.
alors pour celui qui va lire ce que je viens d'cire ,cela pourra paratre surraliste,mais je peux jurer sur la tte de mes enfants que tout ceci est bien relle,le monde change,l'volution mme si elle peut paratre trs lente tout de mme une ralit qui s'impose nous,c'est la dimension spirituelle,je suis convaincus que la suite dans la marche de notre volution est de vivre de la vie de l'esprit ,lorsque nous dormons^^pour rencontrer de faon veill notre guide et autres esprits familiers,ce n'est pas parce que le monde va mal,qu'il y a des guerres et autres malheurs sur terre que l'volution s'arrte,non tout cela est un parallle et il est normal que nous puissions tous continu avancer sur le chemin de la spiritualit.
alors oui ,la vie de l'esprit la nuit est heureuse et si le bonheur est ma condition d'esprit lorsque je rejoindrais ma guide dans l'au del est tel et l'image de ce que je vis et surtout de ce qui s'en dgage,alors oui je suis heureux car cela n'a pas son pareil sur terre.
fraternellement.
stphane.

Réponse :  

Prcisions transmises.
Cordialement.

Rédacteur :   Colombe
22668 2017-02-05   Les mdailles bnies, le sel, la sauge.... protgent-ils des mauvais esprits
Copyright © 1998 Cercle Allan Kardec . Tous droits réservés. Revu le : 01 octobre 2007 - se désinscrire - - remonter -